· 

#02 - Création d'entreprise - Apprendre à gérer

Créer sa propre entreprise ne s’improvise pas. Même pour une secrétaire qui a passé 10 ans à s’occuper de la paperasse de son patron ! Oui, chers futurs entrepreneurs, ici je vais vous parler un peu de l’administratif. Pour apprendre à gérer votre activité, il est conseillé de passer par l’étape Pôle Emploi… Qu’est-ce que Pôle Emploi peut apporter ? Est-ce suffisant ? Y’a-t-il d’autres formations à la création ? Comment y avoir recours ?

 

Pôle Emploi, un allié à la création d’entreprise

 

Si vous êtes demandeurs d’emploi, indemnisé ou non, vous pouvez solliciter un atelier Activ’Créa. C’est une prestation pour des projets de création ou de reprise d’activité. La prestation n’excède pas trois mois.

L’organisme public a des prestataires extérieurs, vous accompagnant dans votre démarche de création ou reprise d’entreprise. Comment ça fonctionne ? Que doit-on en attendre ?

 

Le business plan.

Si ce mot fait mal à la tête, il est important. Ce document vous aidera à connaître :

  • vos motivations d’entreprendre,
  • ce que vous voulez proposer à vos futurs clients,
  • votre prévisionnel,
  • l’évolution de l’entreprise,
  • études de marché,
  • etc.

 

Tous ces points peuvent même vous aider à vous enrichir, à avoir d’autres idées. Le chiffrage de votre future activité va également vous servir dans les discussions avec les banques ou autres organismes d’aides, pour des éventuels prêts.

 

Pendant trois mois, le créateur ou le repreneur d’entreprise aura des rendez-vous avec l’accompagnateur pour suivre l’avancé et donner des conseils. Les prestataires vous donneront une vision globale d’entreprendre. Ils vous guideront pour devenir un chef d’entreprise et non un chef d’entreprise d’une telle activité !

 

Il serait alors, sans doute judicieux de compléter cet atelier par une formation de création d’entreprise spécifiquement dans votre branche d’activité.

 

Mon retour d’expérience : avant de demander à effectuer de l’atelier activ’créa, j’ai pris beaucoup d’infos sur le net. L’atelier était pour moi de savoir si j’allais dans la bonne direction. Autre paramètre important : si vous avez mûri votre réflexion pour devenir entrepreneur assez tôt, parlez-en à votre conseiller. Nous verrons plus tard, pourquoi il est préférable de ne pas attendre la fin de vos droits.

 

 

Des formations complémentaires à la création d’entreprise

 

Ici, je vais prendre comme exemple le métier de secrétaire indépendante.

 

Sans doute, êtes-vous quelqu’un qui ne se fie pas qu’à une seule personne, alors je vous conseillerai de prendre une formation ou un pack d’installation dédié à votre branche d’activité. Vous saurez alors ce qui est autorisé ou non dans votre futur métier. Vous aurez l’opportunité de rencontrer des professionnels. Ainsi, ils vous apprendront :

 

  • qui sont vos prospects,
  • les nouveautés du métier les mises à jour des règlementations,
  • à vous former sur des logiciels,
  • comment et où s’immatriculer en fonction de l’APE du métier,
  • etc.

 

Et surtout, vous avez la possibilité d’échanger avec les autres futurs entrepreneurs.

 

Comme toutes formations, il faut savoir les choisir. Ne vous trompez pas, ce n’est pas parce que vous avez suivi avec Pôle Emploi un atelier de création d’entreprise que vous pouvez faire des économies dans l’achat d’une formation complémentaire. (oups, je suis en train de parler de ma mauvaise expérience…)

 

Beaucoup de formations pour entreprendre sont finançables avec votre CPF (Compte Professionnel de Formation). Une garantie afin d’obtenir de bons conseils. Les qualifications certifiantes sont aussi un gage de confiance et de qualité : 

 

Formation Datadock : porteuse de qualité sur des actions de formation, évalué sur 21 indicateurs.

Formation Qualiopi : démontre la qualité de l’exigence avec 32 indicateurs.

 

Dès 2022, Datadock sera Qualiopi.

 

Précédemment, je vous informais qu’il est préférable de ne pas tarder à faire des formations tant que vous êtes demandeur d’emploi.

En effet, il est possible d’enregistrer votre entreprise pendant que vous avez encore des droits à l’assurance-chômage. Tant que vous aurez des droits, on vous proposera de maintenir vos indemnités mensuellement ou d’avoir deux versements de votre solde.

 

 

N’est-ce pas une occasion pour continuer à se former et à mettre à jour vos connaissances ? Peu importe si votre entreprise commence à réaliser du chiffre d’affaires ou pas.

 

 

Se former à devenir chef d’entreprise, c’est se former pour bien gérer son activité. Ce n’est pas la partie la plus facile quand on n’est pas fan de la paperasse, mais indispensable.

Préférez-vous, vous faire accompagner par des professionnels ou vous former seul avec vos propres questions et recherches ?

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0