· 

Storytelling et AIDA : 2 techniques du copywriting

 

Le storytelling et AIDA sont deux techniques du copywriting. Le storytelling est l’art de raconter l’histoire d’une marque, de son ou ses fondateurs. Il aide aussi à raconter l’histoire des offres et des clients idéaux afin de les lier entre eux, et de les attirer. Nous nous servons de la technique AIDA pour capter l’attention des clients, dans le but de les motiver à passer à l’action (achat, abonnement, etc.). En usant en même temps de ces deux techniques, vous séduisez vos prospects. Comment incorporer les étapes de AIDA parmi celles du storytelling ?

 

 

Le schéma narratif du storytelling ?

 

Dans le marketing, il est désormais primordial de raconter votre histoire, celle de votre idée, de votre marque et de votre offre en vous appuyant sur le schéma narratif. Prenons directement l’exemple de votre personal branding.

 

 

1. La situation initiale

 

Cette étape est celle de vos débuts dans l’entrepreneuriat. Vous êtes à l’étape où vous cherchez de la visibilité. Celle de la mise en place de votre personal branding.

 

 

2. L’élément déclencheur

 

Vous avez su attirer une audience qui vous suit. Cet élément déclencheur va vous inciter à vous dévoiler un peu plus et à faire en sorte que votre audience reste. Sans doute le moment de raconter la genèse de votre marque. Pourquoi vous l’avez créé ?

 

 

3. Les péripéties

 

Tout entrepreneur a des échecs, des réussites, des doutes, apprend des nouvelles compétences. L’audience aime qu’on leur raconte ce genre d’histoires, car cela rend les marques plus humaines. Cette étape doit être bien maîtrisée pour ne pas subir des rumeurs.

« Le branding est ce que les gens pensent de vous quand vous n’êtes pas là »…

 

 

4. Le dénouement

 

Vous avez su attirer un plus grand nombre de prospects. Ils ont d’ailleurs éprouvé de l’empathie pour vous, votre marque lors de la précédente étape. Vous racontez alors, toutes les bonnes choses qui prouvent la croissance de votre business.

 

 

5. La situation finale

 

En fait, il n’y a aucune fin concernant votre branding, car c’est un éternel recommencement. Une fois atteint une certaine notoriété, vous aurez certainement tendance à clamer votre chiffre d’affaires ou vos milliers d’abonnés. Ce sont des vanity metrics. Ces chiffres ne veulent rien dire ! Simplement attirer d’autres prospects. Mais sont-ils réellement vos futurs clients ?

 

 

 

La structure narrative avec AIDA

 

Souvenez-vous dans un précédent article sur les techniques du copywriting, AIDA est défini ainsi :

 

  • A, Attire l’attention des lecteurs,
  • I, expose un fait pour susciter de l’Intérêt à vos lecteurs,
  • D, applique le sentiment de Désir à vos lecteurs afin de continuer à consommer votre contenu,
  • A propose à vos lecteurs un moyen de passer à l’Action.

 

Comment insérer cette technique du copywriting au schéma narratif du storytelling ?

 

Nous avons vu précédemment les cinq étapes de la structure narrative.

 

La première lettre A du sigle AIDA attire l’attention des prospects comme l’étape de l’élément déclencheur. En l’occurrence, les personnes vous suivent et c’est le moment de les attirer en contant la genèse de votre idée de business. Si nous prenons l’exemple de départ.

 

Ensuite, vos échecs, vos rebondissements, etc, découlant des péripéties du storytelling, représente le I de AIDA et de son Intérêt.

Les prospects ressentent de l’empathie à votre égard et par conséquent à votre marque. Et éprouvent du désir d’en savoir plus.

 

Alors, vous commencez à fidéliser votre audience. Cette audience vous fait grandir comme pour le dénouement de votre histoire.

 

S’il n’y a pas de situation finale du storytelling, il y a bien une concernant le copywriting et la technique AIDA.

Le dernier A du sigle amène les prospects à l’action.

Tout au long de votre histoire personnelle lié à votre marque, les prospects sont tombés sous le charme. Ils ont appris à vous connaître, ils vous ont été fidèles. La phase de test de votre offre peut commencer. C’est par exemple, l’un des principes du tunnel de vente.

 

 

 

Le storytelling apparaît à chaque étape de votre personal branding, de votre marque et de votre offre. En incluant une autre technique de copywriting, AIDA, vous poussez votre audience à l’action. Votre histoire fidélise les prospects et les transforme en clients. La technique AIDA est également utilisé pour rédiger des posts (ou créer des vidéos) sur les médias sociaux.

 

 

 

 

En résumé :

 

Comment définir le storytelling ?

 

Story se traduit par Histoire.

Telling, par dire, raconter.

Le storytelling est l’art de raconter des histoires, tel un roman littéraire, où vous trouverez les cinq étapes du schéma narratif :

 

1. la situation initiale,

2. l’élément déclencheur,

3. les péripéties,

4. le dénouement,

5. la situation finale.

 

 

Quel est le but du storytelling ?

 

Historiquement, le storytelling arrive aux Etats-Unis dans les années 90 pour aider les entreprises en difficulté. Ainsi, en contant leurs histoires, elles attiraient à nouveau les clients. Car désormais, les clients achètent le branding d’une marque plutôt qu’une simple offre. Le storytelling se trouve à chaque étape de votre marque : votre histoire, votre idée et votre offre.

 

 

Comment rédiger un storytelling percutant ?

 

Quand vous lisez un roman et vous le trouvez bon, c’est que vous avez été submergé par les différentes émotions. Vos cinq sens ont également été aiguisés. En travaillant le storytelling de votre marque de cette façon, vous attirez des futurs clients.

 

 

Comment utiliser la technique AIDA ?

 

Le copywriting utilise des mots dans le but de passer les prospects à l’action. La technique AIDA s’appuie sur les lettres du sigle pour déterminer la pertinence de chacune de vos phrases. Les termes qui se cache derrière cette technique sont :

  • A : Attirer
  • I : Intérêt
  • D : Désir
  • A : Action

 

Ces termes sont décrits plus en détails précédemment dans l’article.

A la recherche d'une collaboratrice pour conter l'histoire de votre marque ?

N'hésitez pas à me contacter pour mettre en place une stratégie à votre image.

Écrire commentaire

Commentaires: 0