· 

Les 4 types de contenus web

 

Les médias sociaux sont des leviers marketing dans le but de générer du trafic sur les pages web et les autres canaux, dont les médias sociaux. Les marques telles que la vôtre créent différents contenus pour attirer des prospects sur leurs profils médias. Dans cet article de blog, nous verrons les quatre types de contenus web pour engager les followers et aussi, comment utiliser les différents formats. 

 

Il y a différents types de contenus pour engager votre audience sur les réseaux sociaux. Dans cet article, vous découvrirez les 4 types et comment les recycler dans d'autres formats.
N'hésitez pas à partager l'article sur Pinterest grâce à cette épingle.

 

SOMMAIRE

 

  1. Qu’est-ce qu’un contenu web ?
  2. Quels sont les différents types de contenus ?
  3. Quels contenus sur les réseaux sociaux ?
  4. Comment rédiger un bon contenu web ?
  5. Quelle est la différence entre type et format de contenu ?

 

 

 

Contenu web : définition

 

Les marques telles que la vôtre rédigent des contenus web pour développer leur visibilité sur les différentes plateformes, dont les médias sociaux. Ces contenus peuvent être organiques ou payants.

 

 

 

L’objectif de ces contenus sur les médias sociaux est d’engager une audience. Cela peut aller vers l’achat, l’abonnement (ou inscription) ou fidéliser les followers.

 

 

 

  

Contenu web : quels sont les différents types de contenus ?

 

Réaliser des contenus présentant uniquement les produits et les services ne font pas gagner en notoriété. Pour cela, il faut inclure d'autres types de contenus. Voici donc en détails les quatre types de publications :

 

 

 

1. Les contenus éducatifs

 

Les contenus éducatifs sont des contenus démontrant votre expertise.

 

Avant d'acheter vos produits ou vos services, les consommateurs ont besoin d’avoir confiance. Alors, publier votre expertise sur les médias sociaux ou sur les autres supports d'acquisitions vous fera gagner en notoriété.

Le contenu doit être de qualité et unique. En analysant votre marché au préalable, vous allez vous rendre compte de beaucoup de publications similaires. En mettant en place une stratégie de contenus, vous allez inclure votre persona. Ainsi, votre expertise deviendra unique.

 

Imaginons, vous êtes auteur indépendant. Votre contenu éducatif du mois, publié sur Instagram, pourrait être le suivant : "la réalisation de la page de vente sur Amazon."

Si beaucoup d'auteurs reprennent ce contenu éducatif, vous y apporterez votre propre expérience. Il y a différente façon de réaliser sa page de vente sur ce site e-commerce.

 

 

2. Les contenus divertissants

 

Les contenus divertissants sont des contenus mettant en avant votre personal branding.

 

Il est essentiel de mettre de l'humain derrière une communication digitale. De plus, l'humain et ses valeurs inspirent également la confiance auprès des abonnées et des futurs clients.

Il y a plusieurs types de contenus divertissants :

  • les jeux concours, vous assurant des nouveaux clients,
  • des quizz, idéal afin d’engager votre audience,
  • les mèmes, ces contenus parodiés mettant une scène des situations vécues,
  • etc.

 

Ces contenus demandent une implication à votre audience. Ainsi, derrière chaque écran et votre marque, vous faites plus connaissance. Un réseau social est social avant tout.

 

Prenons l'exemple d'un auteur indépendant.

Pour divertir son audience pendant les fêtes de fin d'année, il réalisera un calendrier de l’Avent sous forme de quizz. À chaque réponse donnée, il entrera en contact avec les abonnés en privé.

Autre exemple : la création d'un jeu concours en faisant gagner en avant-première un exemplaire de son livre. 

 

 

  

La création de contenu web sur les médias sociaux consiste à développer son image de marque mais aussi engager une audience pour attirer des leads.
N'hésitez pas à partager l'article sur Pinterest grâce à cette épingle.

 

 

3. Les contenus inspirants

 

Les contenus inspirants sont des contenus prouvant votre preuve sociale.

 

Recevoir des témoignages, plein de gratitudes, est satisfaisant. En les exposant à votre audience, celle-ci vous fera encore plus confiance.

C'est à la fois votre expertise et vos valeurs qui sont mises en avant.

 

Aujourd'hui, de plus en plus de marques font appel à des influenceurs pour promouvoir leurs produits. Avant de vanter les bénéfices des produits, ils les ont testés eux-mêmes. Les services d'influenceurs peuvent convenir aux grandes comme aux petites marques.

En partageant des vidéos et des photos de votre collaboration, vous pouvez élargir votre audience et de clients.

 

 

En reprenant notre exemple.

L'auteur autoédité a eu beaucoup d'avis cinq étoiles sur sa page de vente. Il va naturellement les partager. Sans oublier, les avis avec les quatre étoiles, car cela prouvera la véracité des témoignages.

Il se satisfait également d’un mail provenant d'une maison d'édition. Ce partage permettra à ses futurs lecteurs que son ouvrage pourrait être un best-seller.

 

 

4. Les contenus promotionnels

 

Les contenus promotionnels sont des contenus décrivant vos produits ou vos services.

 

À l'inverse du personal branding et des contenus divertissants, il y a l'égo branding. C'est le fait de créer de la publicité pour sa marque.

Bien souvent, nous prenons comme échelle, la méthode 80/20, basée sur la loi de Poreto. Cela sous-entend, que les contenus promotionnels ne doivent pas excéder vingt pour cent par rapport à vos autres types de contenus. En effet, il est préférable de conter la fabrication d'un produit avec un storytelling, plutôt qu’une photo d'exposition avec son descriptif. Bien sûr, il est possible d’en publier, mais à petite dose. Les liens vers votre boutique Instagram par exemple suffisent.

 

En publiant trop de contenus de ce type, vous récoltez très peu de commentaires dans le but d’une future stratégie marketing. Car n'oublions pas, vous devez aussi répondre à votre client idéal afin de montrer votre expertise et d'augmenter votre notoriété.  

 

Du côté de notre auteur indépendant ?

Ses contenus promotionnels seraient des extraits de son livre, mais aussi l'ouverture de commandes en avant-première.

 

 

Contenus web : quels types sur les réseaux sociaux ?

 

Il est important de garder un équilibre entre ces quatre types de contenus, comme vu ci-dessus.

Il est faux de penser par exemple qu’il est impossible de publier des contenus divertissants sur LinkedIn ou des vidéos éducatives sur TikTok. Bien au contraire !

 

Avec vbvariable®️, je détermine une stratégie de contenu marketing et le calendrier éditorial de votre marque. Le calendrier tient compte du type et du format de contenu à publier.

 

 

 

Sur les réseaux sociaux, la stratégie digitale permet de varier les types et les formats de contenus. Le but étant de convaincre les prospects à visiter le site internet
N'hésitez pas à partager l'article sur Pinterest grâce à cette épingle.

 

Contenu web : comment rédiger un bon post ?

 

La pyramide inversée est l’une des techniques de la rédaction web. Elle consiste à écrire les informations allant des plus importantes jusqu’aux détails à la fin du texte. Cette technique est d’autant plus nécessaire sur les réseaux sociaux, car il faut quelques secondes pour capter l’attention de votre cible.

 

Par exemple, une publication commence généralement avec une phrase d’accroche. Le lecteur doit connaître le sujet, et même le résumé du post dès les premiers instants. L’internaute poursuivra alors sa lecture ou le visionnage de la vidéo.

 

Cette technique peut être utilisée sur les quatre différents types de contenu. À la fin, un CTA (Appel A l’Action) demandera aux prospects de s’engager, soit :

 

  • en cliquant sur un lien menant vers votre site ou votre blog,
  • en cliquant pour s’abonner au profil ou à une newsletter,
  • en cliquant pour s’inscrire à une conférence en ligne,
  • en répondant à la question dans les commentaires.

 

Créer du contenu à l'égard de son public, implique de mettre de l'empathie. C'est-à-dire qu'il doit susciter de l'émotion pour résoudre la problématique de la cible.

 

 

Contenu web : quelle est la différence entre type et format de contenu ?

 

Nous l’avons vu précédemment, les types de contenu sont ceux qui inspirent, divertissent, éduquent ou promeuvent vos offres.

 

Ces contenus peuvent être déclinés sous plusieurs formats :

  • le texte,
  • la vidéo,
  • la photo (ou l’image),
  • l’infographie,
  • le podcast (ou l’audio),
  • etc.

 

 

Dans la communication sur les médias sociaux, il est d’ailleurs utile de prendre connaissance des différents formats pour recycler vos contenus.

En effet, dans l’élaboration d’une stratégie et de sa ligne éditoriale, il est nécessaire de reprendre les contenus ayant un bon taux de conversion. À condition qu’ils soient repris sous un autre format.

Une très bonne méthode aussi pour les créateurs de contenus ayant le syndrome de l'imposteur, pouvant les paralyser au moment de publier.

 

 

Ebook en téléchargement gratuit pour élaborer une stratégie de contenus marketing, unique à votre business. A l'aide d'un exemple, vous serez guidé tout au long des huit étapes, du persona au calendrier éditorial, en passant par le personal branding.

 

 

 

Les quatre types de contenus web permettent de susciter de l’engagement de façon différente auprès de l’audience sur les médias sociaux. Il est improbable de faire uniquement de la promotion pour les offres. Les contenus divertissants, inspirants et éducatifs sont autant de types de publications variés dans une stratégie de communication.

 

 

 

 

 

J'ai rédigé un guide pour élaborer une stratégie de contenus marketing unique à votre business. A l'intérieur de cet e-book, vous aurez en détail, les étapes pour construire votre calendrier éditorial. Pour télécharger ce guide, rendez-vous sur la page des e-book.

 

 

Article écrit par Valérie 

Rédactrice Web - Manager Pinterest

vbvariable®️

 

Retrouvez-moi sur les médias

Pinterest - Instagram - LinkedIn

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0