· 

Reconversion professionnelle

 

Les personnes en quête de renouveau envisagent une reconversion professionnelle. Elles veulent, pour la plupart, se remotiver et donner un sens à leur carrière. Découvrons les raisons d’un changement de réorientation et comment obtenir des qualifications professionnelles.

 

[Les informations ne sont plus mises à jour. C’est un choix volontaire.]

 

 

 

 

Il y a plusieurs raisons pour se reconvertir : changer de carrière, découvrir un nouveau métier, etc. Pour cela, il faut un projet professionnel et un plan de formation.
N'hésitez pas à partager l'article sur Pinterest grâce à cette épingle.

 

SOMMAIRE

 

  1. Pourquoi se reconvertir ?
  2. Dans quel métier ?
  3. Les formations
  4. La solution de l’alternance

 

 

 

Reconversion professionnelle : pourquoi entamer le processus ?

 

 

Entamer un processus de reconversion professionnelle peut être un choix et quelques fois une obligation pour rester actif (sur le chemin de l’emploi ou sur la voie de l’entrepreneuriat).

 

 

 

 

Voici les raisons qui amènent des milliers d’entre nous à changer d’activité :

 

  • insatisfaction professionnelle, car le métier ne convient plus, ni les conditions,
  • raisons économiques pour cause de licenciement ou replacement dans un autre service, par exemple,
  • évolution du marché du travail, comme pour les secteurs avec des nouvelles technologies,
  • besoin de nouveau défi, parce que l’emploi actuel ne présente aucune évolution de carrière,
  • problèmes de santé ou incapacité, notamment dû aux accidents de travail,
  • changement de priorité personnelle, pour suivre son conjoint(e) lors d’une mutation professionnelle ou rester près d’un parent malade, etc.

 

 

La crise sanitaire, Covid-19, a fait prendre conscience que le bien-être passait avant un travail insatisfait, même très bien rémunéré. L’instabilité économique renforce le choix de changer d'orientation professionnelle, tout comme les évolutions technologiques, notamment avec les métiers qui tendent vers l’automatisation.

 

 

 

Reconversion professionnelle : dans quel métier ?

 

Ce n’est pas toujours simple de se demander ce qui est bon pour soi. D’ailleurs, vous ne vous rendez même pas compte que vous avez des compétences dans certains domaines. Le bilan de compétences est sans doute, la première étape.

 

Tout d’abord, mieux vaut se renseigner auprès de Pôle Emploi afin de vous donner des informations. L’organisme en profitera pour vous inscrire dans un dispositif de reconversion. Plusieurs dispositifs existent pour financer le bilan de compétences :

 

  • Pôle Emploi, si vous êtes demandeur d’emploi,
  • Fongécif, une aide à la constitution d’un dossier de congé CPF,
  • votre Compte Professionnel de Formation.

 

Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ?

 

C’est un suivi avec des professionnels en cabinet de recrutement afin de poser les compétences et les aptitudes professionnelles et personnelles. Ce suivi se fait sur plusieurs semaines. En conclusion de ce bilan, vous connaîtrez vos motivations et quelle orientation semble la plus adaptée pour vous.

 

Le concept japonais, « Ikigai » est une méthode qui consiste à trouver votre raison d’être. J’ai découvert cette méthode bien après ma reconversion quand j’ai commencé à apprendre sur la communication. Je vous laisse un lien afin de découvrir cet outil que je trouve excellent : l’ikigai. Vous pouvez effectuer le test gratuitement.

 

 

Il y a plusieurs raisons pour se reconvertir : changer de carrière, découvrir un nouveau métier, etc. Pour cela, il faut un projet professionnel et un plan de formation
N'hésitez pas à partager l'article sur Pinterest grâce à cette épingle.

 

Reconversion professionnelle : les formations

 

Maintenant, que vous savez quel métier vous correspond le mieux, il convient de se former.

Vouloir changer de métier est une chose, faire une formation en est une autre. Difficile de prendre des cours quand vous travaillez. Formation à distance ? Formation en présentiel les soirs ou les week-ends ? Congé de formation ? Aucune formule n’est la bonne. Elle doit correspondre aux situations et aux préférences de chacun. Voici quelques informations pour vous aider :

 

  • formation en ligne : vous choisissez votre rythme d’études. Pôle Emploi peut vous la financer sous condition que la formation soit conforme aux critères de l’État ;
  • formation en présentiel (ou cours du soir) : formation encadrée, mais pas évident après une journée ou une semaine de travail ;
  • congé de formation ou (CPF de transition) : certainement la formule idéale pour arriver à se concentrer ou à éviter la fatigue des deux précédentes formules. Néanmoins, si vous ne voulez pas que votre employeur connaisse votre projet de reconversion, c’est délicat.

 

Mon retour d’expérience : Pôle Emploi ne finance pas les formations des allocataires qui ont déjà un diplôme et un niveau d’études supérieures à la formation voulue. Même si le diplôme remonte au siècle dernier en ayant peu pratiqué dans ce secteur d’activité. L’organisme garde les fonds pour financer les diplômes et formations des demandeurs d’emploi sans qualification. Logique…

 

 

Reconversion professionnelle : le choix de l'alternance

 

Après la théorie, la pratique ! Surtout si vous envisagez la création d'entreprise plus tard. Et si vous vous mettiez à la recherche d'un contrat pour une formation en alternance dans une spécialité et grossir vos domaines de compétences ?

Recherche d'emploi veut dire aussi revoir son CV. Vous vous rappelez ce qui en est ressorti de votre bilan d’avant formation ? C’est l’occasion d’insérer ces savoirs dans le CV. Parfois, on se surprend à constater qu’on avait déjà des acquis pour intégrer une formation par alternance dans une spécialisation.

 

Maintenant, vous êtes prêt à distribuer votre document remis à jour sur les sites d’agences d’intérim, le forum de Pôle Emploi, les sites d’offres d'emploi etc. Les réseaux sociaux sont des bons outils pour rechercher un contrat d’alternance, comme LinkedIn. Ce réseau met en relation des profils professionnels où chacun renseigne son CV. 

 

 

 

 

L’hésitation d’une reconversion professionnelle résulte dans la peur de l’inconnu. Devoir tout recommencer, tout réapprendre, ou presque. Mais de nombreux dispositifs vous aideront à mieux appréhender cette étape clé pour vous permettre de vous épanouir dans votre quotidien. Ce n’est pas pour cela que vous voulez changer de métier ? Alors à votre ikigai ou autre bilan de compétences et le reste suivra son cours naturellement. 

 

 

Pour recevoir des astuces autour de la rédaction web et du référencement naturel pour votre future entreprise, abonnez-vous à ma newsletter. Elle sera dans votre boite mails dès le 16 de chaque mois. 

Article écrit par Valérie 

Rédactrice Web - Manager Pinterest

vbvariable®️

 

Retrouvez-moi sur les médias

Pinterest - Instagram - LinkedIn

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0